Ecole du Chapoly

Apprendre à apprendre
InscriptionsPortes ouvertes

Notre école

L’école du Chapoly est fondée en 1963 par deux jardinières d’enfants Montessoriennes en collaboration avec un groupe de parents.

En 1978, les travaux de recherches menés avec Sylvia Weirheim aboutissent à la mise en place d’une démarche et à la construction d’outils pédagogiques spécifiques.

Dans les années 80, la venue de Lucienne Nesterovitch (enseignante en école nouvelle depuis plusieurs années) enrichit le Chapoly d’un travail de recherches en pédagogie institutionnelle.

L’école est aujourd’hui une école privée laïque, sous contrat d’association. Elle est composée de 4 classes à double niveaux :

  • le Jardin d’Enfants: Petite et Moyenne Section
  • Grande Section et Cours Préparatoire
  • Cours élémentaire première et deuxième année
  • Cours moyen première et deuxième année

Elle fonctionne les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9H à 16H30.

Un temps d’accueil le matin est mis en place à partir de 8H15 et une garderie le soir de 16H30 à 18H30.

Située sur un vaste espace vert de 4000m2 sur lequel se trouve cabanes, costumothèque, bac à sable, clapier, panier de basket…

Elle bénéficie également d’un grand jardin pédagogique !

Celui-ci fait l’objet d’ateliers hebdomadaires qui regroupent des enfants du jardin d’enfants au CM.

La cuisine, l’alimentation, tout comme le jardin, sont parties intégrantes du Projet Pédagogique. Tous les enfants sont demi-pensionnaires afin de leur permettre de vivre les liens entre vie quotidienne et apprentissages.

Les projets et activités d’expression occupent une large place et les enfants participent activement à l’organisation de leur lieu de vie. Ils préparent ainsi leur future place de citoyens.

L’école reconnait trois groupes : Enfants, Équipe, Parents. La co-éducation fait partie des valeurs de l’école. Un projet institutionnel définit cependant clairement la place et le rôle de chacun.

 

L'éducation nouvelle

L’école met en pratique la pédagogie de l’Education Nouvelle :

La démarche pédagogique :

Elle est guidée par 3 objectifs : Le développement global de l’enfant, sa socialisation et son autonomie et la formation d’un esprit critique.

La démarche pédagogique est l’ensemble des moyens donnés à chaque enfant pour prendre possession des éléments qui sont nécessaires à sa construction et sa réalisation.

–  Les rapports adultes-enfants sont des rapports de responsabilité.

–  La vie sociale des enfants est fondée sur l’émulation et la solidarité. L’outil de base de cet apprentissage est l’assemblée.

–  Les méthodes actives pratiquées permettent  au savoir de toujours naître dans l’expérience concrète des enfants.

Les apprentissages scolaires s’articulent avec des projets et des ateliers. Des projets permanents : cuisine, jardin. Des projets temporaires : atelier écriture, voyage, projets portés par les enfants.

La place de l’enfant :

L’enfant ou le groupe d’enfants s’exprime, recherche, manipule, observe, vérifie, s’auto-contrôle, s’entraîne,  réinvestit, dresse un bilan, établit des conclusions…

L’assemblée des enfants est un lieu d’écoute, d’expression, de médiation, il est le lieu où s’élaborent des règles, des projets. L’enfant est confronté à sa responsabilité d’individu.

L’enfant développe ses capacités de réflexion, d’adaptation, de créativité et de solidarité. Il grandit en construisant son devenir de citoyen, confiant, autonome et responsable.

Un mode de vie collectif :

La spécificité de l’école nouvelle est la co-responsabilité des acteurs : parents, éducateurs, enseignants, enfants…

A l’école du Chapoly, les parents sont adhérents de l’association qu’est l’école, ils sont invités à participer activement par le biais de commissions à la promotion de l’école, à la recherche pédagogique, à la recherche de ressources pour l’école, aux petits travaux à faire, à la gestion du budget de l’école…

Ainsi l’élève fait l’apprentissage de la vie sociale et de la démocratie. L’adulte est lui aussi amené à réfléchir sur son propre rôle.

Spécificités pédagogiques

La démarche

 

L’École du Chapoly définit la pédagogie comme l’ensemble des moyens donnés à chaque enfant de prendre possession des éléments qui lui sont nécessaires pour se construire, s’épanouir, et réaliser librement son avenir. Les besoins, les rythmes et la personnalité de l’enfant sont respectés. Il n’est pas là pour accumuler des savoirs, mais pour « apprendre à apprendre ».

L’enfant reçoit un solide enseignement de base. Il profite de la recherche et de l’expérience de l’équipe éducative dans ses apprentissages. Il participe à différents projets et ateliers : jardinage, chant, activités plastiques, initiation aux langues, théâtre, écriture…

Le Chapoly se réfère plus spécifiquement au travail engagé dès 1970 en lecture et en mathématiques (apprentissage de la lecture : activité de l’intelligence) avec Sylvia Weirheim (conseillère pédagogique de l’A.N.E.N.).
L’école s’appuie sur les travaux et outils de grands pédagogues : Cousinet, Freinet, Oury, enrichis par l’apport de la psychologie, la sociologie et la philosophie (Bourdieu, Wallon…)

Les outils sont multiples, en fonction de ces principaux courants de pensée, des individus, des groupes, des situations. En outre, les praticiens ont le souci de suivre les évolutions des différentes disciplines, des technologies de notre temps.

Les méthodes ACTIVES permettent au savoir de toujours trouver son origine dans l’EXPÉRIENCE CONCRÈTE de l’enfant, qui pourra mobiliser et utiliser ce qu’il a appris afin de l’appliquer à diverses situations tout au long de sa vie.

Il prend confiance en lui, expérimente, observe, analyse une situation, choisit et prend des initiatives, développe un projet personnel ou collectif à travers ses activités, travaille en groupe, s’auto-évalue, élabore des projets, propose des règles, construit son devenir de citoyen, forme son esprit critique…

La démarche s’appuie sur l’interdisciplinarité et les différentes activités sont toujours en lien.

Les enfants ne sont pas notés et n’ont pas de devoirs à la maison. Des évaluations régulières sont faites permettant à chacun de situer ses compétences et acquisitions.
La rentrée en 6ème est préparée en accord avec les contenus d’apprentissages officiels.

L'assemblée

Les enfants se réunissent en assemblées au sein des classes, et une fois par semaine se retrouvent tous, en « grande assemblée ».
Ce temps est préparé et animé par des enfants.
C’est un lieu, où l’on apprend à se connaître, à proposer, à s’écouter, en acceptant nos différences… L’adulte a un rôle d’animateur régulateur.
L’enfant apprend à s’exprimer de façon claire, à se situer au sein du groupe, à partager la parole, à écouter, à négocier, à gérer des contraintes, à analyser, à prendre position…

L’assemblée permet :
• de transmettre des informations,
• de proposer des projets (ateliers, exposés, organisation d’événements…) et de mettre en place leur déroulement
• de débattre, régler des désaccords
• de chercher des solutions aux problèmes rencontrés,
• de prendre des décisions par consensus, ou par vote.
• de mettre en place, rédiger, interroger les règles de vie ensemble, au fur et à mesure des expériences vécues, des problèmes rencontrés.
Les décisions prises sont consignées par écrit. Un compte rendu est consigné par écrit sur un cahier d’assemblée.

Les métiers et l'organisation

Chacun son métier !

Dès le jardin d’enfants, les enfants prennent des responsabilités au sein de l’école. Ces responsabilités sont appelées « métiers » et « p’tits boulots ».

Les « Ravitailleurs » distribuent le goûter, préparé par les « Tartineurs ».

Le « Cuisinier » et le « Chasseur d’assiettes » dressent le couvert en salle à manger, puis le cuisinier va participer à l’élaboration du repas avec la cuisinière.

Viennent ensuite les « serveurs » qui s’occupent de servir ses convives lors du repas et les « Rangeurs en tout genre  » qui  trient et rangent les couverts pour le service suivant.

De même dans chaque classe, le matériel est collectif, et les enfants ont un « p’tit boulot » afin de gérer au mieux le quotidien.

Les « bibliothécaires » rangent les livres, trient les fichiers… Dans certaines classes, on rencontre aussi des « Bob l’éponge » qui nettoient les tables, des « Laveurs de tableaux », des « Cueilleurs », des « Arroseurs », des « Composteurs », des « Factotum »…

Toutes ces activités participent à la construction et à la gestion de la vie collective des enfants.

la Médiation

Chaque année depuis janvier 2017, l’école bénéficie d’un groupe d’enfants médiateurs.

Qui ce projet concerne-t-il?
Des enfants du CE2 au CM2 volontaires et autonomes.

En quoi consiste la formation?
Durant plusieurs ateliers menés par une professionnelle et un membre de l’équipe référent du projet, les enfants découvrent les différentes techniques de la médiation en passant par la connaissance et la gestion des émotions, le compromis, la posture du tiers et enfin le rituel même de la médiation .
Ils apprennent comment se mettre dans une position neutre et impartiale face à un conflit dont ils sont forcément extérieurs. L’observation, l’écoute, la lecture du corps permettent la recherche d’une solution dite « gagnante-gagnante ».

Après six séances, les enfants s’auto-évaluent à l’aide d’une grille de compétences construite avec l’adulte. Connaissant les critères de validation pour être médiateur, ils peuvent exprimer s’ils pensent réunir toutes les compétences indispensables à la médiation. Ensuite, les membres de l’équipe croisent leur regard avec ceux des enfants pour former le groupe de médiateurs de l’année.
Les enfants qui n’ont pas acquis toutes les compétences nécessaires sont invités à renforcer leurs compétences manquantes et à participer à la session l’année suivante.

Les enfants prêts, participent alors aux deux dernières séances pour travailler sur le processus même de médiation (les règles à suivre, les postures à adopter, les questions à poser…)
Puis la théorie laisse place à la pratique.
Chaque semaine, suivant un planning visible par tous, 2 médiateurs et 1 suppléant peuvent être sollicités par les autres enfants pour résoudre leurs conflits. Ils sont reconnaissables aussi grâce à leur chasuble colorée et ont toujours la possibilité de s’appuyer sur l’adulte référent en cas de besoin.

Qu’apporte la médiation?
Cette expérience est extrêmement positive.
Tout d’abord, elle offre aux enfants « médiateurs » une réelle formation, en les outillant pour exprimer leurs émotions, leurs besoins, leurs valeurs, en les formant à analyser une situation et résoudre un conflit.
Elle leur permet, particulièrement pour les enfants les plus discrets, de prendre une place reconnue par tous au sein des différents groupes constituant l’école et ainsi de réellement gagner en confiance en eux. Ils renforcent tous leurs compétences en communication, leur capacité à tenir un engagement. Cet entrainement régulier développe incontestablement des habiletés relationnelles et sociales pour chacun.

Pour les enfants qui bénéficient de la médiation par leurs paires, on observe une interaction réelle entre les enfants d’âge différents. Il n’est pas rare que les « grands » règlent des conflits d’enfants de petite section et, au-delà de leur intervention pour permettre le règlement du conflit, ils donnent aux plus jeunes la possibilité de connaître les plus âgés et ainsi, non seulement de ne pas en avoir peur mais de se sentir en réelle confiance avec eux.
Enfin, cette compétence est un bagage qu’ils conservent et véhiculent : une élève de l’école arrivée en 6ème a créé une équipe de médiateurs dans son collège!

les Recherches et exposés

Plus qu’un simple exposé ou qu’une accumulation de connaissances, c’est tout le cheminement de l’enfant sur un thème précis, qui constitue la richesse de ce travail.

Après avoir proposé quelques thèmes de recherches (insectes, rapaces, chocolat, électricité, les Rois de France………), les enfants se regroupent autour de celui qu’ils ont choisi, et répertorient toutes les questions qu’ils se posent.

Après une phase de tri, ils cherchent les réponses aux questions qu’ils se posent en diversifiant les moyens, sources et supports: livres, documents sur internet, rencontre et interview avec un spécialiste…

L’exposé est l’aboutissement de ce travail de recherches et d’organisation. Il peut utiliser différents supports et prendre diverses formes: affiches, élaboration d’un livre, mise en scène théâtrale…

Ce temps de recherche et d’exposé s’appuie sur des compétences multidisciplinaires dans le domaine des sciences, de l’histoire, de la géographie, des arts, de la langue orale et écrite, sans oublier les compétences méthodologiques et toutes celles indispensables au travail de groupe. Les interactions entre enfants (échanges, propositions, argumentation, choix…) représentent la base de ce travail.

Enfin, un temps d’évaluation clôture l’exposé. Il s’agit d’auto-évaluation à la fois individuelle et collective, associée à l’évaluation par les enfants et les adultes qui ont assisté à l’exposé. Ce temps permet de mesurer les progrès et les points à améliorer pour chaque enfant.

Les enfants

L’école est avant tout le lieu des enfants.

Agés de 3 à 11 ans, ceux-ci composent les 4 classes à double niveaux de l’école.

Le groupe d’enfants participe à l’organisation, la gestion du temps et de l’espace ainsi qu’à la vie relationnelle et matérielle de l’école.

Il peut interpeller les groupes Equipe et Parents par le biais de l’assemblée, outil d’apprentissage de sa vie de futur citoyen.

L’équipe pédagogique

L’équipe est composée de quatre enseignants, de deux animatrices, d’une cuisinière pédagogique, d’une responsable administrative. Elle se réunit chaque semaine afin de travailler sur des projets de classe ou d’école, mais aussi pour échanger et mettre en place des outils pédagogiques qui répondent à un besoin spécifique d’un enfant ou d’une classe. Elle est garante du Projet Pédagogique.

Les membres de l’équipe Pédagogique font partie de l’association en tant que membres de Droit. Ils co-gèrent l’école avec les parents.

L’équipe est secondée par un poste d’aide en cuisine et un poste de ménage ainsi que par un certain nombre d’intervenants extérieurs qui animent des projets réguliers (Jardin, Anglais) ou ponctuels (Atelier d’écriture, Musique, Arts Plastiques, théâtre…).

Les parents

Tous les parents sont membres de l’association de l’école du Chapoly en tant que membres souscripteurs.

Ils cogèrent l’école avec l’équipe pédagogique en s’investissant dans l’association au travers de différentes structures au fonctionnement démocratique : le directoire, les conseils et les commissions. Un cadre Institutionnel définit clairement les places et rôles de chacun.

Un président, un vice-président et un trésorier sont choisis parmi les parents, et ils composent le directoire paritairement avec des membres de l’équipe pédagogique.  Le directoire se réunit régulièrement. Il veille au bon fonctionnement de l’école et décide, en consultations avec tous les membres de l’association, des grandes orientations.

Les conseils et les commissions, animés par les parents, sont indispensables à la vie de l’association. Leurs missions sont multiples : aide au recrutement de salariés, bricolage, analyse et réflexion sur des sujets émanants des parents, de l’équipe pédagogique et des enfants…

Le Chapoly en vidéo

Les classes

Le jardin d’enfants

La classe du Jardin d’enfants regroupe les enfants de Petite Section et de Moyenne Section. Elle est l’occasion pour les enfants de commencer  à découvrir à petits pas la vie en collectif, de goûter à une liberté proposée dans un cadre précis, et de participer à la vie de l’école : jardin, cuisine
En savoir plus
Au jardin d’enfants, les apprentissages passent, comme dans toutes les autres classes, par la manipulation et la construction du sens. On ne se met pas à écrire du jour au lendemain : d’abord on trace dans le sable, on passe par le corps… puis on peint, on construit des chemins de lettres, de gestes graphiques.

Tout est propice à apprendre à l’école : les marrons sont tombés des marronniers ? installons-nous pour les compter, et cet après-midi, nous jouerons dans une grande piscine de marrons en ateliers !

Les enfants participent tous les après-midi à un temps d’ateliers. Quel apprentissage que la découverte du système d’inscription! En effet, chaque enfant décide d’un atelier en inscrivant son étiquette prénom en dessous d’un des 6 ateliers proposés chaque jour (pâte à modeler, dessin, construction, peinture, coin poupées, etc.) et en tenant compte du nombre de places restant disponibles.

Les Moyennes Sections découvrent le système de Plan de Travail qui organise une progression dans les jeux, les apprentissages…Cette organisation en Plan de Travail leur sera utile tout au long de leur scolarité.

En ce qui concerne la classe dans sa spécificité, elle est organisée de façon à créer une ambiance propice à l’autonomie de l’enfant : elle est proportionnelle à ses besoins de préhension et elle éveille chez l’enfant le désir de s’exprimer avec plaisir. (Il y a notamment un signal qui permet à tout moment d’interpeller les copains pour donner une information).

Dès le début d’année des binômes sont créés entre Petites Sections et Moyennes Sections. Ceux-ci permettent aux enfants de créer un premier lien, d’ouvrir à la relation. L’enfant de 4 ans connait les lieux, les rangements, les règles, les jeux… il peut ainsi aider l’enfant de 3 ans à « habiter » la classe. Cela favorise l’autonomie des enfants qui apprennent à faire seul, à demander de l’aide, à aider les autres…

L’autonomie est travaillée de façon à ce que l’enfant soit autonome physiquement mais également dans ses relations, ses créations, ses réflexions. Effectivement, via la Petite Assemblée Quotidienne, les enfants découvrent le moyen de prendre part à la vie collective, de donner son avis, de participer aux décisions, etc.

Au jardin d’enfants, on commence à goûter au plaisir de la cuisine : les anniversaires sont l’occasion de cuisiner en classe pour ensuite souffler les bougies de tous ceux nés durant le même mois. En salle à manger également, les enfants participent au bon déroulement du repas en débarrassant les tables, en servant les copains en eau, etc.

GS/CP

Cette année le groupe s’est choisi pour nom : les « Stalactitiques ». Cette classe regroupe 27 enfants répartis en deux groupes d’apprentissage: les « Moules-Frites » (CP) et les « Arc-en-ciel » (GS). Les enfants forment un seul et grand groupe qui décloisonne en fonction des temps d’apprentissages.

En savoir plus

Deux adultes sont présents sur le groupe : une enseignante et une animatrice.

La classe des Écureuils est bien entendu l’endroit où l’on apprend à lire, à écrire, à compter. C’est aussi celui d’apprendre à se connaître, à prendre la parole, à s’écouter, à faire des projets et les réaliser. On y découvre aussi les « Trèfles », outil d’évaluation des compétences en autonomie, dont l’acquisition va progressivement permettre davantage de liberté…

Les objectifs pédagogiques sont nombreux durant ces deux années. Cependant quels que soit les domaines, la démarche reste la même : tous les apprentissages prennent naissance dans la manipulationl’observationl’élaboration d’hypothèsesla vérification… Une large place est faite à la prise de parolel’écoute et l’échange entre enfants, valorisant ainsi l’autonomie de chacun et permettant au groupe de s’enrichir des points de vue et stratégies de tous. Les lieux et activités sont pensés pour permettre aux enfants une réelle mise en sens de leurs apprentissages.

 Le respect du rythme d’apprentissage de l’enfant est pris en compte. Les temps de recherches collectives alternent avec des temps de travail individuels. Le double niveau favorise à la fois une rentrée progressive dans les apprentissages « scolaires » et la possibilité de donner une large place au travail corporel, à l’éveil, au jeu, à l’expression artistique.

La classe est un lieu de vie, et les enfants participent à l’organisation et à la prise en charge de la vie collective. Les décisions sont prises en Assemblée.

Parallèlement aux métiers, les « p’tit boulots » permettent à chacun participer dans l’organisation du rangement et du soin apporté au matériel collectif :

Le « plombier » prend en charge le lavabo; les « Bob l’éponge » le nettoyage des tableaux; les « cueilleurs » s’occupent du matériel « errant »; les « crayonneurs » du tri, les

« balayeurs » apprennent à manipuler balai et balayette…Un troc régulier de p’tits boulots est effectué par les enfants.

Qu’il soit sur proposition des enfants comme des adultes, les projets animent nos semaines. Cette année a été l’occasion de la mise en place:

– d’un projet « Médialune » avec des visites régulières  à la médiathèque de la ville de Tassin La Demi-Lune.

– D’un projet  de découverte des reptiles et amphibiens de chez nous » en collaboration avec la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux).

– D’un projet de recherche sur la France.

– D’un projet d’aménagement de la costumothèque.

– D’un grand projet décloisonné avec toute l’école : musique et théâtre autour du jazz qui fêtera l’inauguration de notre costumothèque.

Mais aussi de petits projets plus quotidiens comme : créer des bracelets brésiliens, se maquiller, faire une sortie « parcours de santé » au parc de Lacroix Laval, dormir à l’école…

CE1/CE2

Cette année les enfants de la classe ont décidé d’être des Cookies. Les « Dauphins » (CE1) et les « Poissons-Lunes » (CE2) ponctuent leurs matinées en alternant des temps de travail collectif et individuel. Afin de rester au plus près des rythmes des enfants de cet âge, les après-midis sont réservés à des activités artistiques, sportives, de découverte du monde ou de bricolage.

En savoir plus

Cette classe correspond à la fin du cycle 2.

L’année de CE1 permet aux enfants de continuer d’ancrer le travail de lecture et d’écriture engagé dans la classe précédente. Une attention toute particulière est donnée au travail des sons : les affichages construits au CP suivent d’ailleurs les enfants et trouvent leur place sur les murs de la classe.

De la même manière des outils didactiques mis en place pendant le CE2  se prolongent jusqu’en CM afin de garder une continuité dans la construction des apprentissages.

Tout au long de ces deux années, les enfants découvrent le travail de recherches. Ces temps particuliers permettent d’aborder les grands domaines de la découverte du monde : l’histoire, la géographie, les sciences et les arts. Parce que le désir est moteur des apprentissages, ce sont les enfants du groupe qui proposent et votent les thèmes sur lesquels ils vont travailler. L’occasion aussi de coopérer, de fabriquer des maquettes, d’interviewer et de développer leurs compétences d’orateurs en présentant leurs exposés aux autres enfants de l’école.

C’est par le travail à plusieurs, les débats argumentés, les essais mais surtout les erreurs que les enfants construisent leurs apprentissages. Que ce soit en grammaire, en conjugaison ou encore en mathématiques, une large place est donnée ici à la manipulation afin d’apporter plus de sens : on touche, on étiquette, on compte, on bouge, on essaie, on colle, on décolle, on tri. Pendant que certains jouent au banquier avec le matériel Montessori pour comprendre l’addition d’autres fabriquent une affiche de conjugaison pour la classe. C’est avant tout en manipulant avec le corps que l’on peut travailler sur les concepts.

Tout au long de ces deux années, les outils d’autonomie comme les trèfles, les métiers ou les contrats de travail permettent aux enfants de se construire progressivement à la fois dans la vie collective et dans leurs apprentissages.

En effet, dès le CE1 ils expérimentent et construisent leur organisation de travail grâce à la mise en place de contrats établis pour deux semaines. C’est aussi pendant ces deux années qu’ils découvrent le rôle de meneur d’assemblée au cours desquelles ils pourront développer différentes compétences. Comme les plus grands, les enfants de CE peuvent eux aussi devenir médiateurs afin d’aider les autres à régler leurs conflits au cours des récréations.

CM1/CM2

Cette année la classe a choisi de s’appeler les Oryx. Parmi eux vivent ensemble des « Wapitis » (CM1) et des « Pythons des neiges » (CM2). La classe de CM marque la fin de l’école primaire. Pour préparer l’entrée en sixième et dans la continuité des classes précédentes, l’accent est mis sur la construction des apprentissages par l’expérimentation et sur l ’autonomie.

En savoir plus

Quand ils ne sont pas en travail collectif, les enfants organisent leur travail individuel autour de contrats de travail établis sur deux semaines. Ainsi chaque enfant avance à son rythme, apprend à s’organiser et à s’évaluer.
Par ailleurs, des temps de recherches sont menées sur des thèmes librement choisis par le groupe dans les domaines de l’Histoire, de la Géographie, des Sciences et de l’Art. Ces recherches par groupe sont l’occasion d’enquêter, de sortir au musée, d’interviewer et ils aboutissent sur des exposés présentés aux autres enfants et adultes de l’école.
Les après-midi sont également consacrées aux activités artistiques et sportives.

Au delà des métiers et des trèfles qui permettent le bon fonctionnement de la vie collective, les CM prennent de plus en plus de responsabilités au sein de la classe et de l’école. Ils sont chargés de préparer, et de mener la grande assemblée en établissent l’ordre du jour. Le secrétaire répertorie dans un cahier toutes les décisions prises.

Comme les CE ils peuvent être médiateurs et ainsi aider les autres enfants à résoudre des conflits pendant les récréations.

Deux particularités marquent l’entrée en classe de CM:
Ils se voient attribuer s’ils le souhaitent, un petit lopin de terre en début d’année. Par trois, ou quatre, ils établissent un projet et assurent l’entretien de leur lopin. Ils choisissent, plantent, échangent, observent, notent, dessinent, récoltent…Ces jardins libres sont l’occasion pour les enfants de mettre en avant leurs compétences, leurs connaissances et toute l’autonomie développée les années précédentes dans le jardin collectif de l’école.
Enfin, pour marquer symboliquement la fin des années primaires, un voyage de fin de CM2 est organisé par les enfants. C’est un voyage qu’ils préparent en autonomie dans la deuxième partie de l’année avec l’aide d’un adulte. C’est un point final aux années primaires avant de vivre leur expérience de collégien…

Enfin, chaque année le groupe de 6ème est invité à venir passer une après-midi pour se retrouver, échanger et partager leur nouvelle expérience.

Les projets

Cuisine

Les repas sont préparés sur place et composés en priorité à base de produits frais ou issus d’agriculture biologique.

La cuisinière pédagogique élabore les repas et anime des ateliers en lien avec les projets des classes. Chaque matin un enfant participe à l’élaboration du repas.
Après chaque temps d’apprentissage en cuisine, le « cuisinier » réalise un écrit, un poème, un texte libre…

 » J’ai mis les couverts du premier service: des « Chevaliers et des « Requins-poissons ». D’abord j’ai mis les assiettes orange, et puis les fourchettes à gauche des assiettes, et à droite les couteaux. Les petites cuillères, je les ai mises au-dessus des assiettes. Les verres au-dessus des petites cuillères. (GS)

« Il était une fois une elfe qui pleurnichait car elle avait épluché des oignons ; on le savait bien : ça pique les yeux.
Mais il fallait bien le faire !
Pendant ce temps, les volailles roussissaient dans la grande piscine, enfin….sauteuse basculante. Ce jour là, les glaces n’ont pas fait leur apparition. Malheureusement ! Pourtant, elles étaient attendues… » (CM)

Jardin

Le jardinage est une pratique qui a toujours existé à l’Ecole Nouvelle en général et au Chapoly en particulier.

Le travail au jardin permet d’articuler les notions de temps et d’espace. De donner à comprendre les notions d’environnement et d’écosystème. Cette découverte se fait dans le respect de  l’équilibre fragile de la nature : aucune place aux engrais chimiques et pesticides mais compost fabriqué en collectant les feuilles et les déchets verts de la cuisine, binage, sarclage, désherbage.

Guidé par le rythme des saisons, le jardin, c’est aussi apprendre à se repérer dans le temps, à observer et découvrir la faune et la flore qui l’habitent. C’est utiliser nos sens : la vue (couleur), l’odorat (reconnaitre les senteurs), le goût (par la cuisine) et le toucher. Les questions qui se posent : où ? (à côté de quelle plante ? quelle parcelle ?) Quand ? (quel mois, quelle saison ?) et comment (semis, plantation …).

Apolline anime ces ateliers. Au jardin, dans la serre, elle accueille chaque semaine des petits groupes d’enfants qui vont du JE au CM et privilégie l’observation, la manipulation, l’acquisition d’un vocabulaire spécifique, développe un savoir, des gestes techniques en relation avec une pratique.

Les plus âgés, aguerris, se voient attribués un jardinet qu’ils cultivent en autonomie, exerçant ainsi tout leur savoir-faire.

Eco-école

Le label EcoEcole est décerné aux établissements scolaires participants au programme proposé par cet organisme. Il s’agit de réunir une équipe motivée composée d’enfants, d’adultes de l’école, de parents et pourquoi pas d’intervenants extérieurs.

Ce Comité de Pilotage sélectionne un thème parmi les 8 proposés : Biodiversité, Déchets, Energie, Alimentation, Eau, Solidarité, Climat et Santé. A partir de ce thème, il va dresser un diagnostic pour se rendre compte de ce qui fonctionne dans l’établissement et de ce qui dysfonctionne : c’est là-dessus que l’on va pouvoir agir !

En se basant sur cette étude, le Comité propose des actions pour remédier à ces dysfonctionnements. Puis, tout ce travail est envoyé au programme EcoEcole qui valide ou non le label pour le thème choisi.

Durant l’année 2017/2018, le Chapoly a débuté cette aventure. Le Comité de Pilotage avait alors choisi le thème des déchets. Suite au diagnostic, nous avons mis en place davantage de poubelles de tri dans l’école, le choix a été fait de ne plus donner de fromage emballé individuellement au goûter mais de le tartiner et les enfants ont appris à recycler eux-mêmes le papier de la corbeille de classe. Le papier recyclé ainsi créé a été exposé lors de l’inauguration de la Costumothèque en fin d’année.

Suite à l’envoie du dossier au programme, le Chapoly a été labellisé EcoEcole sur le thème des déchets !

Nous comptons bien poursuivre sur cette lancée les prochaines années. Pour nous, l’objectif est de valoriser ce que nous faisons déjà : le compost, la cuisine bio, la limitation des déchets, le jardinage, etc… Mais aussi, de créer une impulsion pour faire toujours plus d’actions dans le sens d’une protection plus globale de la planète.

Les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain !

Projets ponctuels

élèves

familles

classes de double niveau

années d'existence

l

Inscriptions

Demande d'informations

Les familles rentrent en contact avec l’école.

Afin de centraliser toutes les demandes et les hiérarchiser dans le temps, nous vous demandons d’envoyer un e-mail à l’adresse accueil@ecoleduchapoly.fr. A la réception de celui-ci, nous vous transmettrons tous les documents de présentation (projets et grille tarifaire).

Matinée portes ouvertes

Les portes ouvertes auront lieu le samedi 8 janvier 2021 selon les horaires suivants : 

  • de 9h30 à 10h45 : Visite de l’école. 
  • de 11h00 à 12h00 : Réunion institutionnelle en présence de toute l’équipe pédagogique.

La visite est habituellement réalisée par les enfants eux-même. Ceux-ci préparent et animent des stands pour vous rendre compte de leur quotidien dans l’école. 

Pour cette année, nous ne savons pas encore quelle forme précise pourront prendre ces portes ouvertes, selon le protocole sanitaire qui sera en vigueur.  Nous ne savons pas, par exemple, si la présentation par les enfants sera possible. 

Aussi, nous vous demandons de bien consulter cette page internet régulièrement avant les portes ouvertes car dès que nous aurons des précisions à ce sujet, nous vous les communiquerons ici. 

Formulaire de demande d'inscription
Un formulaire de demande d’inscription est remis aux familles lors de la matinée portes ouvertes. Par la suite, l’école prendra contact avec vous afin de planifier un rendez-vous (la présence de l’enfant à ce rendez-vous est obligatoire).
Rendez-vous avec la directrice
En présence du ou des enfant(s).

Remise du dossier d’inscription.

Réception dossier
A réception du dossier, confirmation de l’inscription définitive ou sur liste d’attente en fonction des places disponibles.

Calendrier

01

Septembre

2021

Rentrée

 

Informations
Les enfants en petite section rentrent un peu plus tard afin de pouvoir être accueillis par les autres élèves

08

 

Janvier

2022

Portes ouvertes

 

Informations

Voir le détail des étapes dans la partie Inscriptions

25
27

Février

2022

Salon Primevère

 

Informations

Plus d’informations : salonprimevere.org

Contact

Pour nous contacter :

04.78.34.29.29

accueil@ecoleduchapoly.fr

Les horaires d’ouverture pour nous contacter : lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8h30 à 17h30

Pour nous  rejoindre :

Adresse : 18 chemin de la Chênaie
69160 TASSIN LA DEMI-LUNE